darse


darse

darse [ dars ] n. f. VAR. darce
XVe; génois darsena, ar. dâr-sinâ'a « maison de travail »
Bassin abrité, dans un port méditerranéen. La grande darse de Toulon. « Dans cette darse où ni vent ni pluie n'agitaient une mer captive » (Bosco).

darse ou darce nom féminin (italien darsena, de l'arabe dar al-ṣinā‘a, maison de travail) Bassin dans certains ports, surtout de la Méditerranée.

darse ou darce
n. f. MAR Bassin d'un port.

⇒DARSE, subst. fém.
MAR. (en Méditerranée). Bassin abrité à l'intérieur d'un port et où l'on pouvait effectuer en sécurité la réparation ou l'armement des petits bâtiments. La vieille darse; la darse de Marseille, de Gênes, de Livourne. Assez près de ce premier port se trouve la darse des galères et le chantier de construction (CHATEAUBR., Itin. Paris Jérus., t. 2, 1811, p. 76). À gauche de la vieille darse, à Toulon, en face de la carène grise de la « Belle-Poule » (MILLE, Barnavaux, 1908, p. 45). Entrée unique à l'est donnant accès aux bassins ou darses qui se succèdent le long du rivage et que séparent des traverses (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 366).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Var. darce ds Ac. 1878. Cf. aussi ds Lar. 19e-Lar. Lang. fr., ROB. et QUILLET 1965. Étymol. et Hist. Début XVe s. (Livre des faits de J. Bouciquaut, IIe part., chap. 9 [à propos du port de Gênes] ds JAL1). Empr., avec chute de la finale, au génois darsena, terme de mar. attesté dep. 1147 en lat. médiév. de Gênes (d'apr. FEW t. 19, p. 39), lui-même empr. à l'ar. as- (cf. arsenal). Darsine « petit port pour radouber les vaisseaux », attesté dep. 1690 (FUR.), a été empr. au génois écrit et compris comme un dimin. de darse. Fréq. abs. littér. :6. Bbg. Archit. 1972, p. 176. — HOPE 1971, pp. 27-28; p. 36. — LAMMENS 1890, p. 95. — VIDOS 1939, pp. 198-202.

darse ou darce [daʀs] n. f.
ÉTYM. XVe; du génois darsena, de l'arabe dār sǐnā‘ǎh « maison de travail ».
tableau Mots français d'origine arabe.
Bassin abrité, dans un port. || La vieille darse de Marseille. || La grande darse de Toulon.
1 (…) dans cette darse où ni vent ni pluie n'agitaient une mer captive à l'eau grasse et lourde.
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 54.
2 La darse de Las Palmas, maintenant pleine de yachts, ressemble à un petit village cosmopolite.
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 83.
DÉR. Darsine ou darcine.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • darse — darse …   Dictionnaire des rimes

  • darse — DARSE. s. f. La partie intérieure d un Port, laquelle se ferme avec une chaîne, et où l on a accoutumé de retirer les Galères, et d autres petits bâtimens. La darse de Marseille. La darse de Barcelone. La darse de Gènes. La darse de Livourne. La… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • darse — DARSE. s. f. Cette partie d un port de mer qui est la plus avancée dans la ville, & qui est fermée d une chaisne, & sert à retirer les galeres & autres bastiments. Les galeres ont esté desarmées & on les a fait entrer dans la darse. la darse de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • darse — obs. var. of dace, a fish …   Useful english dictionary

  • darse — 1. producirse; suceder inesperadamente; producirse en buena forma; ser compatible; congeniar; resultar una relación; se dio bien la fruta este año , se dio una cosa curiosa el otro día: la vecina, que nunca habla con nadie, me golpeó a la puerta… …   Diccionario de chileno actual

  • DARSE — s. f. T. de Marine, usité dans la Méditerranée. Partie intérieure d un port, laquelle se ferme avec une chaîne, et ou l on a coutume de retirer les petits bâtiments. La darse de Marseille. La darse de Barcelone. La darse de Gênes. La darse de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Darse — Une darse du port de Saint Nazaire, (bassin de Penhoët) Une darse est un bassin rectangulaire destiné principalement à l accostage des cargos. Dans les grandes zones portuaires industrielles, les darses sont séparées par des môles (jetée) ou des… …   Wikipédia en Français

  • DARSE — n. f. T. de Marine Partie intérieure des ports de la Méditerranée, où il n’y a pas de marée. La vieille darse de Marseille. La grande, la petite darse de Toulon …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • darse — dar(se) 1. ‘Entregar(se) u ofrecer(se)’. Verbo irregular: v. conjugación modelo (→ apéndice 1, n.º 27). La forma de subjuntivo dé se escribe con tilde para distinguirla de la preposición de (→ tilde2, 3): «No llamen a la polic …   Diccionario panhispánico de dudas

  • darse — (dar s ) s. f. Terme de marine. Abri, bassin pratiqué dans un port ; ce mot n est pas usité sur l Océan. •   On voit encore une darse à moitié comblée qui pourrait bien avoir été l Aphrodise, CHATEAUBR. Itin. 219. ÉTYMOLOGIE    Espagn. et ital.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.